Voyage dans le midi de l’Ardèche

Docteur Francus

- Albin Mazon -

1884

  1. De Vals à Joyeuse
  2. Notre-Dame de Bon Secours
  3. Cornillon et Sainte-Apolline
  4. Chambonas et Chanaleilles
  5. Les Vans
  6. Le notaire Pélican
  7. Le royaume de Chassezac
  8. Gravières et ses antiquités romaines
  9. L’or dans les rivières cévenoles
  10. Etudes de mœurs locales
  11. Les prodiges du saccol
  12. Le pied de Borne
  13. Banne
  14. Le bois de Païolive
  15. De Saint-Paul-le-jeune à Grospierre
  16. Ruoms
  17. Vallon
  18. Les Merle de La Gorce
  19. Eugène Villard
  20. A propos de M. Lauriol

I

De Vals à Joyeuse

La place de l’Airette, à Aubenas. – Les fléaux naturels. – Les plaideurs. – Le vin de Vinezac. – Rosières. – L’abbé Monge et les églises du Bas-Vivarais au XVIIe siècle. – La dîme. – Prieurs et curés. – Notre-Dame de Chapias. – La fontaine minérale du pont de Joyeuse et ce qu’en dit Antoine Fabre. – Gaudiosa et l’ancienne baronnie de Joyeuse. – Un capucin maréchal de France. – Le massacre de la Placette. – Le Père Nicolas. – Le général Chabert. – Firmin Boissin. – Une ordonnance des seigneurs de Vernon. – Le château de la Saumès.

II

Notre-Dame de Bon Secours

La Jaujon. – Notre-Dame de Bon Secours et ses fondateurs. – Le baptême d’une cloche. – Les moines de Saint-Chaffre dans la vallée de Salendre. – Ray de St-Geniès. – Le baron Chaurand. – La croix des Peyrous. – La vallée transversale du Bas-Vivarais. – Les anciennes paroisses du diocèse d’Uzès réunies au diocèse de Viviers.

III

Cornillon et Sainte-Apolline

Cornillon. – Le château de Chassagnes. – La famille Isard de Villefort. – Hippolyte de Laforest. – Les Assions. – La montagne de Sainte-Apolline. – La chasse aux mythes. – Jules Baissac. – La partialité du Diable. – L’ermitage de Saint Eugène.

IV

Chambonas et Chanaleilles

L’église de Chambonas. – La famille de Chanaleilles. – Les plus anciens seigneurs des environs de Largentière. – L’Etat social et politique des nations. – L’origine de la royauté. – Comment les peuples et les rois sont aussi sots les uns que les autres. – Les inégalités sociales sont la conséquence des inégalités naturelles. – L’organisation du travail. – Chacun est l’artisan de sa propre fortune. – L’émiettement des familles et des propriétés. – Apogée et déclin de la vie humaine. – L’indemnité parlementaire. – Politique et fumée.

V

Les Vans

L’ancienneté des Vans. – Le cardinal Maillesec. – Une miraculeuse conversion. – Comment d’évêque on devient meunier. – Une église et un temple détruits en musique. – La construction de la nouvelle église. – La vision du chemin de Damas. – L’abbé de la Salle aux Vans. – L’abbé de Saint-Jean d’Elze du Roure. – Les Frères de la doctrine chrétienne aux Vans pendant la Révolution. – Un mariage vendéen aux Vans. – Une fête sur la place du massacre. – Claude Allier. – Réflexions impartiales sur les blancs et les bleus. – Gaillard le formier.

VI

Le notaire Pélican

Un village mouvant. – La baoumo bostido. – Le dindon rôti. – Le pariage de Naves. – Les succès d’un conférencier. – Le bassin de Chassezac. – Une excursion d’autrefois. – Une rencontre fantastique. – Une vente de propriété. – Les droits d’enregistrement. – La folie humaine. – Le Coudoulas. – La chapelle de quartz. – Comment Pélican alluma son cigare.

VII

Le royaume de Chassezac

L’ascension de la montagne de Barre. – Les Fustier de Folcherand. – Sakèses et Bourniquels. – Le château de la Tour. – La généalogie des la Garde de Malbos. – Comment Pélican entendait sa royauté. – La bête du Gévaudan et la bête féroce du Vivarais-Uzège.

VIII

Gravières et ses antiquités romaines

L’église de Gravières. – L’arbre de Jessé. – Un vieux four à poterie. – L’établissement romain du Mas-Dieu. – Temple ou usine ? – Le chemin de la Pontière. – La dîme aux Salelles et à Gravières. – Le fils de Samuel Sorbière, recteur d’une confrérie à Gravières. – Une émancipation au XVIIe siècle.

IX

L’or dans les rivières cévenoles

Les filons de plomb argentifère de Gravières. – Les paillettes d’or des rivières cévenoles. – Y a-t-il de l’or dans Chassezac ? – L’or du Sablas. – Auriolles. – Qu’est-ce qu’il y a de plus mobile que le sable ? – Pourquoi l’or a disparu de nos rivières. – Le rôle de la folie dans ce monde.

X

Etudes de mœurs locales

L’apprentissage d’un chirurgien. – La graisse de chrétien. – Les guérisseurs de la contrée. – Le cresson et le bon vin de Banne. – La femme des Assions et sa médecine. – L’abbé Combe. – L’omelette de Courry. – Le citadin et le campagnard. – Les maisons dans nos campagnes. – Les cabinets de fillado. – L’étain des anciennes maisons et les magnis. – Les repas du paysan vivarois. – Les vêtements. – Un trousseau de mariée en 1539. – Le cannelier et les fialouses. – La saye et la braye.

XI

Les prodiges du saccol

Le pays des accols et du saccol. – La marche triomphale d’un porc gras et son entrée solennelle aux Vans. – Le chapsal. – La solution d’un problème. – Comment on porte au saccol des pierres de vingt-cinq et trente quintaux. – Le saccol donne la sagesse. – Tas-té, foutraou !

XII

Le pied de Borne

La route de Chassezac. – Le ravin de Gachaloup. – Les crânes de nos paysans. – Malarce et ses sources sulfureuses. – La vie verticale. – Sainte-Marguerite-la-Figère. – Planchamp. – La canalisation des montagnes pour l’arrosage des châtaigniers. – Le père Coulomb. – Fabrique de billes. – Le château de la Garde Guérin. – Les abîmes de Balémont. – La vallée de Bayard. – Le viaduc de l’Altier. – Villefort. – Les fromages de la Lozère. – Malons. – Brahic.

XIII

Banne

La duchesse d’Uzès, concessionnaire de toutes les houillères de France. – Visite de M. de Genssane dans la région de Banne. – François Pierre de Tubeuf. – Les diverses concessions de Banne. – Les couches de Bessèges se prolongent-elles sous le sol ardéchois ? – M. de la Vernède. – L’histoire ancienne de Banne. – Le pariage de 1271. – Banne élevée au rang de ville et les démêlés qui en résultent. – Destruction du château de Banne en 1792. – Une matinée sur les ruines. – Bannelle et le quartier des Combres.

XIV

Le bois de Païolive

La formation du bois de Païolive. – Les plus anciennes habitations de l’homme dans nos contrées. – Casteljau. – Première excursion à Païolive. – Le guide Tastevin. – La Gleizasse. – Les dolmens de la Lauze. – Un dolmen habité. – Comment on construisait les dolmens. – Leur origine, d’après M. de Valgorge. – Le mémoire de M. de Malbos. – L’arrivée du premier homme en Vivarais. – L’époque de la pierre. – La collection d’Ollier de Marichard à l’Exposition de 1878. – La protestation des vieux crânes.

XV

De Saint-Paul-le-jeune à Grospierre

Saint-Paul-le-Jeune. – Une rivière souterraine. – Courry. – Saint-André-de-Crugières. – Vincent Malignon. – Beaulieu. – Écho sarrasin. – Le château de Jalès. – Berrias et ses antiquités romaines. – La fontaine de Berre. – Jules de Malbos. – Comment les paysans jugent les archéologues. – Une imprimerie à Berrias. – Les Plantin de Villeperdrix. – Auriolles. – Grospierres. – Le prieur poète Gasque. – La chaux de la Bastide.

XVI

Ruoms

Ruoms et son église romane. – La chapelle de Notre-Dame-des-Pommiers. – Le 23e milliaire de la voie d’Albe à Nîmes. – La fondation du prieuré de Ruoms. – Les revenus et charges du prieuré. – Les sœurs de St-Joseph. – Le colonel Scipion Tourre. – Les deux brasseries. – Lou Cami de moussu Volodier. – Les cubes de Ruoms. – Les cigales. – Sampzon. – Incendie des archives des États du Vivarais au XVIIe siècle.

XVII

Vallon

Un mariage empêché par les mouches. – Les écorces de chênes-verts. – Le Mas-Neuf. – Les établissements industriels dans les campagnes. – Le rocher de Gors. – La tour du Moulin. – Salavas. – Les poissons de l’Ardèche. – Le vieux et le nouveau Vallon. – Le Chastelas. – Où mon ami Barbe m’oblige à revenir sur la question de Clotilde de Surville. – Un mort retrouvé vivant trente ans après son trépas. – L’opinion de M. Littré. – Le roman de M. Eugène Villard. – Un bon exemple donné par les pasteurs à leurs ouailles. – Les trois élixirs.

XVIII

Les Merle de La Gorce

Les anciens seigneurs de Vallon. – Une quittance de la dame de Salavas en 1448. – Mlle d’Apchier en 1793. – Mathieu Merle. – Un trait d’héroïsme au siège de Vallon. – Le serrurier Chalanqui. – Moyen infâme dont il se servit pour faire capituler la Tour du Moulin. – La mort d’Hérail de Merle. – Le défenseur de Salavas contre le duc de Rohan. – Construction du nouveau château de Vallon. – Les tapisseries de la famille de Montréal.

XIX

Eugène Villard

Les œuvres d’Eugène Villard. – Olivier de Serres et son œuvre. – La question sociale et le moyen de la résoudre. – La terre à celui qui la cultive. – Les Vallonnaises. – Eugène Villard et son jardinier. – Le suffrage d’Olivier de Serres… et le suffrage universel. – L’Ardèche et les romanciers. – Le Péché de Madeleine. – La Lionne amoureuse. – Jacqueline de la Borie. – Trop de pécheresses vivaroises ! – Manque d’unité dans les personnages. – Le sort des paysannes égarées. – Les études d’économie sociale doivent remplacer le roman. – Il faut toujours prendre ses modèles dans la nature. – La mort d’Eugène Villard.

XX

A propos de M. Lauriol

M. Ollier de Marichard. – M. Lauriol. – La baleine de Jonas. – Le suffrage universel. – Les grottes. – L’Avin de Chazot. – La fontaine de Vanmale. – Les sociétés secrètes à Vallon et dans le Bas-Vivarais en 1850. – Cérémonial des réceptions. – L’avantage des promenades à travers les partis. – La meilleure des sociétés secrètes. – Les maisons d’école. – Le clergé laïque. – Où Pélican reparaît et démontre que la folie est l’essence de la nature humaine.